Définition bulle boursière

Introduction

Le prix d’une action dépend à la base de sa la valeur intrinsèque d’une action (performances de l’entreprise, politique commerciale et financière actuelle, perspectives de croissance…).

Par exemple (pour faire simple), imaginons que le PER moyen sur un secteur d’activité soit de 15. Une entreprise proposant habituellement un dividende de 10€ devra être valoir 10€*15 = 150€. Pour que le prix d’une action double, il faudra que les dividendes doublent. C’est logique.

Mais comme tout produit, une action s’achète et se vend, et son prix est donc influencé par la loi de l’offre et de la demande. Si une action est fortement demandée, son prix augmentera et vice et versa.

Naissance d’une bulle boursière

Prenons un secteur qui a de fortes perspectives de croissance. Par exemple le secteur de l’Internet à la fin des années 1990. En raison des fortes perspectives et de l’effet de mode (c’est tellement « in » d’investir dans une start-up), un certain nombre d’investisseurs ont investit leur argent dans les start-up. La demande augmentant, le prix a augmenté.

Au bout d’un certain temps, si les prix augmentent de façon régulière, un certain nombre d’investisseurs souhaiteront acheter l’action, non pour les dividendes qu’ils peuvent en retirer, mais simplement pour les vendre plus cher. En raison de l’accroissement de la demande (investisseur classique + les investisseurs nouvellement intéressés), le prix augmente encore plus vite, donnant raison aux investisseurs. De nouvelles personnes se disent qu’elles seraient bien bête de ne pas placer leur argent dans les start-up vu la hausse des prix. La demande explose, faisant exploser le prix des actions.

Des start-up ont vu en moins de deux ans leur capitalisation être multipliée par 100 (comme Yahoo par exemple).

Quelques exemples de bulles

Les bulles existent et existeront toujours :

Au 17ème siècle (1636-1637), il aurait existé une bulle sur le prix des tulipes en Hollande. Selon Jacques Marseille, le bulbe Semper Augustus coûtait déjà 1000 florins en 1 623 et a monté jusque 5 500 florins en 1637, le salaire annuel moyen étant de 150 florins… La spéculation était telle qu’en 1635, il devient possible d’acheter des parts de bulbe. Des spéculateurs achetaient ¼, voire 1/10 de bulbe de tulipe… Puis en 1637, la bulle a éclaté…

Dans les années 1920, une énorme bulle boursière éclatera en 1929 donnant la Grande dépression.

Entre 1998 et 2000, une bulle sur les valeurs Internet a fait exploser les bourses par 2 ou 3 en l’espace de 2 ans. Certaines entreprises ont vues leur valeur être multipliée par 100 voire plus. Certaines augmentaient même parfois de plus de 10% par jour…

Entre 2005 et 2008, les valeurs boursières ont doublé. La chute des bourses a été très dure en 2009.

Lecture complémentaire: Krach boursier.