Débuter en bourse

Introduction

Débuter en Bourse n'est pas une chose facile. Si la théorie est « facilement » compréhensible, le passage à la pratique est un « gap » que peu de personnes parviennent à franchir. Vous pouvez en ouvrant un portefeuille virtuel, en achetant des SICAV ou des FCP ou en rentrant dans un club d’investissement vous forger la main sur les questions liées à la bourse, même si on ne joue pas pareil avec un portefeuille virtuel ou avec l’argent des autres qu’avec le sien… Nous allons voir maintenant comment débuter en bourse : que faire si on débute seul ? Mieux vaut-t-il débuter avec un club d’investissement ? Avec des OPCVM ?

Débuter seul en bourse

Débuter seul n'est pas la chose la plus aisée : on est certes plus libre, mais il faut apprendre, être auto discipliné, faire face à son manque de pratique et d’expérience… Premier conseil : les conseilleurs (amis, journaux financiers…) ne sont pas les payeurs. Certes, les journaux financiers permettent d’informer et de donner des informations à l’investisseur. Pour autant, ils peuvent très bien avoir un peu de retard ou donner des conseils bons pour un certain types d’investisseurs et pas pour d’autres. Ne prenez pas ces conseils pour argent comptant, car en cas de forte perte, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer. Vous pouvez lire ces conseils, mais ne perdez pas trop de temps et suivez votre méthode d’investissement. Second conseil : Expérimenté ou débutant, tout le monde fait des erreurs. L’important avant tout est de ne jamais refaire deux fois la même erreur. Il faut donc accepter de se remettre en cause pour pouvoir progresser par soi même.

Débuter par simulation boursière

Plutôt que de se vanter ou se dire j’aurai du faire ceci ou cela, évaluez la vraie valeur des vos opinions en créant un portefeuille virtuel. Même virtuel, gérez votre portefeuille avec sérieux comme si du vrai argent était en jeu, en notant la totalité de ses investissements fictifs, afin d’éviter le « Je le savais, je comptais le faire ». A la bourse, peu importe que vous « saviez » si une action allait monter ou descendre, seul le résultat (les plus values réelles, en monnaie sonnantes et trébuchantes) comptent.

Débuter avec un club d’investissement

Le club d’investissement est un club où se réunissent de 5 à 20 personnes afin de mettre en commun une certaine somme d'argent, dans le but d'effectuer des placements sur les marchés financiers. L’intérêt principal du club d’investissement est double :
- En mutualisant les fonds, on dispose de plus de fonds qu’on peut donc placer sur plus de valeurs. Un portefeuille diversifié permet de limiter le risque, qui lui même est divisé en autant de membres.
- Le second est que les membres peuvent échanger leur expérience. Les petits nouveaux pourront donc apprendre rapidement, et même les plus expérimentés progresseront grâce aux échnages de retour d’expérience et de points de vue

Débuter avec les OPCVM (SICAV et FCP)

Les Sicav, FCP et autres organismes de placement collectif (OPCVM…) sont autant de (bons) moyens pour les débutants d'approcher le monde de la bourse dans la mesure où une Sicav est une société dont le capital est constitué par des épargnants, dont la gestion est assurée par des gérants de portefeuilles. La SICAV, tout comme d’autres organismes de placement collectif, permet aux petits porteurs et aux épargnants de faire fructifier leur épargne avec un bon taux de rentabilité sans trop connaître la bourse dans la mesure où les gérants font fructifier leur épargne à leur place. Donc vous aurez moins de risque financier, et moins de temps consacré à la sélection et la gestion de vos placements financiers.

Cela ne signifie pas que vous n’ayez rien à faire : ces OPCVM peuvent avoir différentes stratégies : gestion agressive ; en bon père de famille, D’autres investiront plus en Europe, en Asie… Le rendement et le risque intrinsèque de chaque organisme de placement varie en fonction de ces facteurs mais aussi en fonction de la qualité de gérants de portefeuille. Il faudra prendre en compte tous ces paramètres dans le choix de l’OPCVM en fonction de vos objectifs personnels.

Conclusion

Débuter en bourse n’est pas une chose facile. Il vous faudra passer de la théorie à la pratique ce qui n’a rien d’évident, tant les connaissances théorique sont nombreuses à apprendre, mais surtout car seule une longue expérience et une autodiscipline de fer permettent de gagner en bourse (et pas à 100% du temps). Vous pouvez toutefois vous faire la main sur un porte feuille virtuel ou vous faire « parrainer » grâce à un club d’investissement par exemple – et ainsi entrer progressivement dans le monde de la bourse, en n’oubliant jamais que pour faire fructifier votre épargne, vous ne devez investir que de l’argent dont vous n’avez pas besoin dans l’immédiat et ne pas être contraint de vendre au plus bas. Enfin, sans entrer dans les détails techniques, pensez à Warren Buffet, le célèbre oracle d’Omaha qui n’achète que ce qu’il comprend. Une action n’est pas qu’un bout de papier avec un nom différent et qu’on achète et vend en cliquant, c’est aussi une entreprise, des salariés, des clients… Ne l’oubliez pas.

Article connexe: 15 conseils pour investir en bourse, en savoir plus sur la bourse