Définition de la dette publique

Le mot dette à la même origine que le verbe italien « debere », devoir. Il désigne l’argent que l’on doit à quelqu’un, et est donc le penchant du crédit.

Dette publique

La dette publique est l’ensemble de l’argent emprunté par les différentes institutions publiques d’une nation donnée, et ne doit pas être confondue avec le déficit, à savoir la différence sur une période donnée (souvent l’année) entre les encaissements et les décaissements, le déficit étant l’équivalent d’une perte pour l’entreprise.

La dette s’exprime généralement en fonction du produit intérieur brut (PIB)

Ainsi, en France, la dette est d’environ 1 450 milliards d’euros en 2009. Le PIB étant de 1.900 milliards d’euros environ, la dette publique vaut : 1 450/1 900 soit environ 76% du PIB.

Si la dette augmente à un rythme inférieur en valeur que le PIB, la dette exprimée en pourcentage de PIB diminuera. Ainsi, imaginons (exemple purement théorique), que le déficit 2010 ne soit que 10 milliards d’euros et que la croissance du PIB soit de 5% (croissance de 2% + inflation de 3%). La dette 2010 ne serait plus que de : (1450+10)/(1900*1,05) = 1 460/1 995 = 73%, soit un recul de 3% (bien que la dette aie encore augmenté).

Inversement, on peut s’endetter en pourcentage de PIB même si la dette globale diminue. Imaginons un état de 20 millions d’habitants. Un PIB de 200 milliards d’euros. Une dette de 160 milliards (soit 80% du PIB). Une très grave récession frappe le pays : -15%. Même si l’Etat avait remboursé disons 10 milliards de dette grâce à ses excédent, la dette de l’année suivante sera de :
(160-10)/(200*85%) = 150/170 = 88%, soit un bond de 8% sur une année.

Si (cas plus probable), cet état décide par exemple d’avoir un déficit de 10% sur l’année (soit 20 milliards) pour un plan de relance, alors le déficit + la récession feront exploser la dette. La nouvelle dette sera de :
(160+20)/(200*85%) = 180/170 = 106%.

Soit une hausse de la dette de 26 points en l’espace d’un an.

C’est pour cela que la dette a explosé dans de nombreux pays avec la crise, avec l’augmentation des déficits et la récession…

Ainsi, la dette de la France a augmenté de 10 points depuis 2007...

Pourquoi exprimer en fonction du PIB

Le PIB étant les richesses produites sur un territoire donné sur une période donnée (généralement l’année), plus le PIB est élevé, plus le pays a de capacité à produire des richesses, donc à rembourser une dette. Si d’autres facteurs (stabilité politico-économique, profil de la dette…) ont un rôle, il revient au même, grosso modo, de prêter 1 milliard à un pays dont le PIB est de 2 milliards d’euros que de prêter 100 milliards à un pays dont le PIB est de 200 milliards.

D’où le fait que de nombreux pays Africains sont très endettés, bien que la dette par habitant est très faible par rapport à l’Europe ou le Japon (60 000 euros de dette par personne au Japon…)

On ne prête qu’aux riches.

Articles connexes: produit intérieur brut (PIB), Déficit