Le money management

Introduction

La plupart du temps les traders débutants ne prennent pas en compte le facteur "perte" dans leur système de trading, seul le gain potentiel est évalué. Or, même si une action a un fort potentiel de hausse, elle peut aussi baisser et ruiner votre portefeuille composée d’années d’économies… Le Money management consiste à maîtriser le risque sur chaque trade pour ne pas perdre d'argent ou limiter ses pertes. Le money management est la base du succès pour les traders. A la fin de ce cours, vous saurez comment investir dans un cadre sain pour ne pas perdre de trop gros montants à la bourse.

Savoir accepter et limiter une perte avec un stop-loss

Accepter une perte reste difficile pour l’immense majorité des investisseurs et traders. Cela signifie perdre de l’argent (pas agréable) et surtout qu’on a réalisé un mauvais trade (très mauvais pour l’orgueil). Pourtant, parfois il faut savoir admettre une petite perte et quitter le navire tant qu’il est temps plutôt que réaliser une grosse perte. Si la bourse est sur le long terme un investissement en général très intéressant (de l’ordre de +9%/an en moyenne sur le long terme), les investissements boursiers réservent parfois de (très) mauvaises surprises. Il n’y a qu’à se rappeler les déboires d’Eurotunnel ou la fin de la bulle Internet ou plus récemment la crise de 2009 pour voir à quel point on peut perdre rapidement de l’argent. La présence d’un stop-loss (stop pertes littéralement en français, mécanisme vendant automatiquement l’action à un seuil de perte déterminé à l’avance) basé sur l’Analyse Technique d’une action permet de limiter le risque de l’investisseur lors de l’achat d’un titre. Le stop-loss sera choisi : en fonction de la valeur : une valeur très volatile peut baisser beaucoup et monter beaucoup. Il vaut mieux ne pas placer un stop-loss trop proche du cours d’achat pour ne pas sans cesse vendre lors de fluctuations normales en perdant de l’argent. Tandis qu’on pourra placer un stop-loss d’une action moins volatile près de sa valeur d’achat. Cela dépendra aussi de votre stratégie d’investissement : bon père de famille ? investisseur à risque ?

Equilibrer et couvrir son portefeuille

Même si la perte maximum par action est mesurée et acceptée, il reste encore beaucoup à faire pour limiter et contrôler tout risque inhérent aux opérations boursières. Une bonne stratégie consiste à diversifier son portefeuille avec différentes valeur. 7 semble être un nombre intéressant : en dessous, le portefeuille comporte peu de lignes, au delà, cela devient vite lourd à suivre et à gérer. Mais après tout dépend bien évidemment de vous. Dans notre cas, ces 7 lignes seront à peu près équilibrées : avoir 88% d’action A, 2% de B, de C, de D, de E, de F et de G vous apporte certes 7 lignes, mais si l’action A chute, rien ne viendra compenser. Le mieux sera donc dans notre cas d’avoir 15% de chaque valeur en valeur. Par exemple, pour un portefeuille de 7.000€ ; avoir 100 actions A à 10€, 10 actions B à 100€, 2 actions C à 500€ ; 200 actions D à 5€… Enfin, mieux vaut acheter des valeurs de différents secteurs économiques, voire lieux géographiques. En effet, avoir des actions que d’entreprises automobiles par exemple est risqué car si le marché baisse, toutes vos actions risquent de baisser en même temps…

Le Money management en pratique

Il est en général recommandé de ne pas dépasser un risque de 1% du capital. Ainsi, pour un capital de 20 000€ par exemple, un investissement boursier ne doit pas entraîner de perte supérieure à 200€. Une éventuelle baisse du titre acheté provoquera donc la liquidation de la ligne entière (la vente avec perte) dès que la perte atteindra 200€.

Imaginons que vous souhaitez acheter une action de la société A qui titre 100€. Votre analyse technique vous dit qu’il est inutile de compter sur une progression du titre si celui-ci descend sous 92€. Dans ce cas, vous aurez perdu 8€/action. Le nombre maximum d’action à acheter sera donc 200/8 = 25 actions, pour une valeur totale de 25*100€ = 2.500€. Si vous achetez des actions similaires, il vous faudra 8 lignes pour dépenser vos 20 000€. En clair, limiter les risques et la diversification du portefeuille vont de pair pour ceux ou celles qui désirent limiter les pertes et faire fructifier leur capital.