Droits de garde à la bourse

Principe droits de garde

Malgré la dématérialisation des valeurs mobilières (actions…) depuis le 5 novembre 1984, en raison de l’obligation de passer par un intermédiaire pour acheter ou vendre des valeurs mobilières, les intermédiaires continuent de prélever des frais. Ces frais sont de deux natures : les frais de transaction (généralement un pourcentage des sommes investies avec un montant minimum d’une dizaine d’euros), et des frais de garde, payables par semestre ou par an, généralement selon un forfait fixe par ligne et/ou en fonction de la taille du portefeuille.

Certains courtiers ne font pas payer de frais de garde…

Certains courtiers proposent désormais des formules sans droits de garde, qui peuvent rapidement être très intéressantes, notamment pour les investisseurs long-terme. Préférez donc choisir un courtier qui ne prélève pas de droit de garde, en prenant attention à ce qu’il n’y aie pas de lièvres, certains se rattrapent en vous facturant un abonnement pour accéder à leurs services, un abonnement loin d’être toujours justifié...