Calcul du besoin de fond de roulement (BFR)

Voir aussi: B.F.R

Exercice 1 (fictif)

Imaginons un voyagiste. Ce voyagiste vend 100 voyages par mois, pour un prix moyen de 800€ HT la semaine par personne. 50% des clients paient 2 mois avant, 25% 1 mois avant, et 25% 2 semaines avant le départ.

Pour ce voyage, le voyagiste réserve des hôtels, d’un coût de 300€ HT, qu’il paie à 60 jours (60 jours après le début du séjour des voyageurs), réserve 100 vols d’un coût unitaire de 300€ HT qu’il doit payer 30 jours avant le départ, 100€ de frais divers (taxes d’aéroport, salaires…) payable en moyenne le jour J.

Voici son besoin de B.F.R à un instant T

Dénomination Quantité Mois P.U HT BFR
Reservation 2 mois avant 50 -2 800 € -80 000 €
Reservation 1 mois avant 25 -1 800 € -20 000 €
Reservation 2 semaines avant 25 -0,5 800 € -10 000 €
Hôtels 100 -2 300 € -60 000 €
Vols 100 1 300 € 30 000 €
Frais divers 100 0 100 € 0 €
BFR -140 000 €

Le voyagiste a besoin d’un BFR de -140 000€, ou dit autrement, il dispose d’une avance de trésorerie de 140 000€, car il paie les hôtels tard et reçoit l’argent des clients tôt.

Le voyagiste gagnera 60 000€ avec la vente de voyages (50€ * 100 voyages/mois * 12 mois). Et avec son BFR, s’il le place son argent à un taux de disons 6%, il gagnera 8400€ supplémentaires, et ce chaque année…

N.B:: Les BFR négatifs sont rares et ne concernent que les commerces payés tôt et qui paient leur fournisseur tard (exemple : cinéma, supermarchés…). La plupart des autres entreprises peuvent avoir un besoin de financement important… d’où les problèmes actuels lorsqu’une banque refuse de financer un BFR par exemple.

Nous allons voir maintenant un deuxième exemple.

Exercice 2 (fictif)

Un producteur de vin Bourguignon dispose d’un vignoble de 15 hectares, d’un rendement moyen de 40 hl/hectare. Sa production finale est donc de 600 hl, soit l’équivalent de 800 000 bouteilles.

Il conserve en moyenne dans ses cuves 3 ans de production car le vin Bourguignon se bonifie avec l’âge et en raison de la crise économique, les gens achetant moins de vin, le stock est une solution face à ses moindres ventes.

Les coûts de production par (viticulture, vendangeurs, matériel, …) s’élèvent en moyenne 4€ HT à produire ; et le vigneron la vend 6€ HT à la centrale d’achat, ce qui aboutira à un prix de vente dans le commerce de 9€ HT soit 10,80€ la bouteille.

Questions :

1) Calculer son BFR et son C.A

2) Calculer la marge annuelle du vigneron

3) Calculer le coût du BFR s’il est emprunté à un taux de 9% l’an

4) Répondre à la question: "Pourquoi le vin vieux est si cher ?"

N.B:Les réponses sont mentionnées en bas de page







Réponses :

1) Le vigneron stocke 2,4 millions de bouteilles, ce qui représente une immobilisation de capital de 2,4 millions * 4€ = 9,6 millions d’euros de besoin de fond de roulement, pour un chiffre d’affaires annuel de 4,8 millions d’euros.

2) Le vigneron dégage une marge de 2€ par bouteille, soit 1,6 millions d’euros par an.

3) 9,6 millions * 9% = 864 000€.

4) Les frais financiers représentent plus de la moitié de son résultat. Plus le vigneron fait vieillir son vin, plus il immobilise de capital et de frais de stockage. Qu’il emprunte l’argent à la banque (intérêts à payés) ou finance son stock par lui-même (argent immobilisé donc non-rémunéré), cela représente un coût, ce qui se répercutera sur le prix de la bouteille.

Voir aussi: B.F.R