Fond de roulement

Introduction

Le fonds de roulement est l’argent nécessaire pour faire face aux échéances du au décalage entre les recettes et les dépenses. Dit de façon très simple, c’est de l’argent qui permet de payer avant de se faire payer. Un particulier qui aurait « 2000€ de fonds de roulement », peut, en cas de pépin, avancer 2000€ en attendant que l’assurance paie. Sans ces 2000€, il a de gros problèmes…

Le fonds de roulement n’a rien à voir avec la rentabilité d’une entreprise. Elle permet seulement de pouvoir payer ses factures en attendant que les clients paient leur entreprise.

Exemple

Imaginons une entreprise qui vend 500 produits valant 100€ tous les mois. Cela lui coûte 80€ en matières premières et en salaires de fabriquer un objet. L’entreprise achète les matières premières comptant, mais ses clients ne lui paient que 2 mois plus tard.

L’entreprise a besoin de pouvoir avancer les matières premières et les salaires pour 2 mois de production, soit 2*500 produits * 80€ = 80 000€ de fonds de roulement. Sans ces 80 000€, bien que l’entreprise soit rentable (20% de résultat), l’entreprise ne pourra faire face à ses échéances et faire faillite.

Evolution du fonds de roulement

Le fonds de roulement dépend du décalage entre les recettes et les dépenses, mais aussi de son activité. Si l’entreprise ci-dessus double son activité, son besoin de fonds de roulement passera à 160 000€ (80 000*2). A l’inverse, si l’entreprise parvient à se faire payer sa production 1 mois plus tard au lieu de 2 mois plus tard, son besoin de fonds de roulement sera divisé par 2…

Enjeux du fonds de roulement

Le fond de roulement est de l’argent immobilisé pour faire face à ses échéances. Plus le fonds de roulement est élevé, plus cela coûte cher : soit l’entreprise emprunte l’argent à la banque (et doit payer des intérêts), soit elle immobilise une partie de ses bénéfices non-distribués, qui s’ils n’étaient pas immobilisés, produiraient des intérêts composés.

Ainsi, la grande distribution paie souvent ses fournisseurs 3 mois en retard. Un fournisseur dont le coût de fabrication représente 80% du prix de vente et qui emprunte la totalité de son fonds de roulement devra emprunter 80%* (3/12) = 20% de son chiffre d’affaires. Si les intérêts de l’emprunt sont de 10%, cela signifie que l’entreprise paie 2% de son chiffre d’affaire annuel pour financer l’avance qu’elle fait au supermarché.

L’enjeu d’une entreprise est donc de limiter son fonds de roulement.

Lecture connexe : Besoin de fonds de roulement