Définition de l'IDH - Indice de développement humain

Pour évaluer le développement d’un pays, il est courant de regarder le PIB ou le PIB par habitant, qui correspond au niveau de production en biens et en services par habitant. Ce raisonnement semble logique : plus on produit, plus on est riche, donc mieux on sera soigné, plus on sera éduqué… Mais sitôt que l’on gratte un peu, on se rend compte que c’est faux. En effet :


Le Pib ne prend pas en compte les inégalités.

En faisant de très gros raccourcis, en France (45 000 dollars/hab/an), les salaires s’échelonnent entre 1 100€ (Smicards) et 5 000€ (les cadres supérieurs), avec une grosse majorité de salaires compris entre 1 200€ et 1 800€. Aux Emirats Arabes Unis, un pays pétrolier plus riche que la France (56 000 dollars/hab/an), les salaires varient entre… 100€/mois pour les ouvriers non qualifié immigrés à… plusieurs dizaine de milliers d’euros par mois pour les cadres supérieurs

La richesse ne fait pas tout.

Ainsi, le Cuba, un pays 5 fois plus pauvre que les Etats-Unis, ont un meilleur système de santé et l’espérance de vie y est de deux ans supérieur aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont, à cause du problème d’accès aux soins, une espérance de vie comprise entre la Cuba et la Pologne. Les Noirs ont la même espérance de vie qu’un bébé qui nait au Pakistan.

Pour mesurer le développement d’un pays qui comprend certes les richesse (l’échec de l’URSS montre que la richesse est nécessaire au développement), mais aussi le développement de la société, un indice a été développé par le programme des nations unis en 1990 : l’IDH.

L’IDH est calculé en fonction du revenu par habitant (la valeur minimum est de 100 dollars/hab/an, le maximum 40 000), le taux d’alphabétisation et le niveau de vie à la naissance (valeur min : 25 ans ; max 85 ans).

Plus l’IDH est proche de 1, plus le pays est développé. Plus il est proche de 0, moins il est avancé.

Intérêt de l’IDH

Grâce à l’IDH, on se rend compte que certaines régions qui semblent développées ont du retard, et d’autres qui semblaient en retard sont plus avancées qu’il n’y parait. Ainsi, les pays du Golfe Persiques, grands gagnants de la mondialisation grâce aux exportations de pétrole, n’ont qu’un IDH équivalent à celui de la Russie ou de la Roumanie.

Inversement, bien que Cuba soit un pays pauvre, avec un salaire moyen de 20€/mois, le gouvernement subventionne tout, de la nourriture en passant par les soins et l’éducation gratuite, a un IDH aussi élevé que la Pologne…

IDH dans le monde

IDH dans le monde

IDH dans le monde

Critiques de l’IDH

L’IDH prend en compte des valeurs qui peuvent être truquées par les gouvernements telles que l’espérance de vie ou l’éducation des populations. L’IDH ne prend pas en compte des inégalités de richesse – si dans un pays 10% des gens gagnent 10 000€ et 90% gagnant 100€/mois et dans le second, chacun gagne en moyenne 1 900€/mois, cela revient au même d’un point de vue global mais pas au niveau des individus.

Voir aussi : PIB, Gini.

Lectures conseillées