Effet levier

L’effet levier « leverage effect en anglais » est un principe financier qui permet d’augmenter son retour sur investissement si tout se passe selon ses prévisions. Le principe consiste à emprunter de l’argent auprès d’une banque, d’un partenaire financier, … à un taux inférieur au retour sur investissement espéré.

Voici un exemple du fonctionnement de l’effet levier. Nous simplifierons volontairement les exemples en négligeant les impôts, les frais de transaction, et dans le cas de l’« effet levier », nous ne considérerons que les frais financiers et non les remboursements de capitaux dans les flux financiers.

Etude de cas

Un projet d’investissement nécessite 50 millions d’euros. Le retour sur investissement devrait être au minimum de 12% par an durant 20 ans. Vous disposez de 200 000€ de fonds que vous pouvez investir de votre propre chef.

Sans effet de levier : Vous placez 200 000€ et en retirerez 24 000€ (200 000*12%) par an.

Avec effet levier :

Supposons que vous ayez le droit d’emprunter jusqu’à un effet de levier de 1:5 à un TEG de 8% auprès de votre banque. Concrètement, avec 200 000€, vous pouvez emprunter 800 000€ et investir 1 000 000€ (soit 5 fois votre mise) dans ce projet. Alors


Bénéfices retirés du projet : 1 000 000€ * 12 % = 120 000€/an
Frais financiers : 800 000€ * 8% = 64 000€/an
Retour : 56 000€/an (120 000€ - 64 000€)
Effet levier : 56 000€ - 24 000€ = 34 000€

Grâce à l’effet levier, vous gagnerez 56 000€ avec 200 000€ investis, soit un retour sur investissement dans notre cas de 28% (au lieu de 12% sans effet levier). Pourquoi vous gagnez plus ? Car pour chaque 100€ que vous empruntez, vous gagnez 12€ (retour sur investissement) et en payez 8€ (intérêts), soit un gain de 4€ sur 100€ que vous ne possédez pas.

Peut-on faire cela tout le temps ?

Assurément non. L’effet levier est une pratique à risque. Reprenons l’exemple ci-dessus. A cause d’une nouvelle crise économique, le retour sur investissement chute des trois quarts, de 12% à 3%. Voici votre bilan

Sans effet levier : 200 000€ * 3% = 6 000€

Avec effet levier

Dividendes : 1 000 000€ *3% = 30 000€

Frais financiers : 800 000€ * 8% = 64 000€

Bénéfices = -34 000€

Effet levier : -34 000€ - 6000€ = -40 000€

Retenez bien : L’effet levier permet de démultiplier, à la hausse comme à la baisse, vos bénéfices. Si le ROI est supérieur aux frais financiers d’un emprunt, vous pouvez faire jouer l’effet levier tout en restant conscient du risque de l’effet levier. En effet, si le retour sur investissement chute à des niveaux inférieurs à vos frais financiers, vous perdrez de l’argent, et pourrez même dégager des pertes alors que sans effet levier, votre pire bénéfice est de 0€…