Les moyennes mobiles

Définition Moyennes mobiles (MM)

Une moyenne mobile sur N jours consiste à faire la moyenne des cours de clôture d’une action donnée sur N jours. On l’appelle MMn.

Exemple: La moyenne mobile MM2 est une moyenne sur les deux derniers jours. Si l’action a clôturé à 50€ il y a trois jours, 42€ il y a deux jours et 46€ hier, alors:

MM2 = (42+46)/2 = 44€

MM3 = (50+42+46)/3 = 46€

Pourquoi les moyennes mobiles sont décalées?

Une moyenne mobile MMn tient compte des cours de clôture des n séances précédentes.

Les impulsions des moyennes mobiles sont donc retardées par rapport à la courbe des cours et les pointes sont aplaties et arrondies. Ce retard correspond évidemment à la moitié des périodes prises en compte dans le calcul, d'où cette impression de glissement des moyennes plus longues par rapport aux courtes.

Ainsi, plus le nombre de jours n est grand, plus MMn sera lissée (une variation d’une journée à l’autre fait moins varier une moyenne sur 100 jours que sur deux jours).

A quoi sert une moyenne mobile?

Les moyennes mobiles servent à détecter les tendances (haussière ou baissière). Une moyenne mobile sur une courte période (une vingtaine de jours, MM20) sert à détecter les tendances à court terme. Une moyenne mobile sur une moyenne période (MM50 par exemple) sert à détecter les tendances de l’action sur le moyen terme. Une moyenne mobile sur une période longue (exemple: 150 jours) sert à détecter les tendances de l’action sur le long terme.

N.BUne moyenne mobile seule ne sert à rien. On a besoin pour que les MM soient utiles d’en tracer deux (exemple: MM20 comme détecter les tendances courtes, et MM50 pour détecter les tendances sur une plus longue période).

Lorsque MM20 croise à la hausse MM50, cela veut dire qu’un cycle de hausse à court terme (à 20 jours) commence. A l’inverse, si MM20 croise à la baisse MM50, cela signifie qu’un cycle de baisse s’amorce. L’angle du croisement entre les deux courbes indique la puissance de la hausse ou de la baisse à venir, et nous donne un signal d’achat ou de vente.

Conclusion | Moyennes mobiles

Les moyennes mobiles sont un bon outil pour détecter les tendances court terme, moyen-terme et long terme et se positionner à l’achat ou à la vente. Cependant, de nombreux contre-exemples existent tels que le fait se positionner sur une valeur restreinte, où la décision d’un gros porteur peut sensiblement faire fluctuer un cours bien que cette variation ne soit pas significative. Par ailleurs, certaines valeurs peuvent avoir leur propre personnalité, un peu déconnecté du marché comme dans le cas d’entreprise en pleine croissance quelle que soit le contexte économique. La valeur a sa propre personnalité, à côté du marché. Dans ce cas, il faut choisir des valeurs de MMA différentes pour trouver la bonne fréquence de vie du titre. Gardez alors toujours un delta du simple au double au minimum pour vos MM de croisement (exemple: MM30 et MM60) sinon les tracés de MM seront trop proches. Quant à la MMA "juge de paix", elle peut varier de 100 à 200 selon les longueurs des phases du titre analysé. Enfin, si la valeur est hors norme, une analyse fondamentale pourra être riche en enseignements.

-La valeur est hors-normes. Un cas typique: Eurotunnel. Bien sûr, les cours varient et on peut essayer d'en déduire nombre de détections, mais au fond la société est au fond du trou. Mieux vaut attendre la consolidation de la société.

Comme pour toute autre analyse technique, l’analyse des moyennes mobiles a ses limites (voir slide précédent). Elle ne s’appliquera donc qu’à certains titres boursiers. Cette technique donne avant tout un signal d’achat ou de vente, mais ne dit pas la durée de la tendance ni le potentiel de hausse ou de baisse. La technique des moyennes mobiles sera donc utilisée combinée avec d’autres analyses techniques nous donneront des renseignements complémentaires, et nous permettra d’éviter bien des écueils.

Des questions? N’hésitez pas à nous contacter.