Définition loi de l'offre et de la demande

L'offre et la demande désignent respectivement la quantité de biens ou de services que les acteurs sur un marché sont prêts à vendre ou à acheter à un prix donné.

Cela part d’un postulat simple :

Si un prix est élevé, il y aura de produits à vendre car les entreprises iront vers ce marché, et il y aura peu d’acheteur. Pour lutter contre le stock et les invendus, des entreprises casseront les prix pour écouler leurs stocks. Les autres suivront jusqu’à ce que le prix atteigne une valeur « normale ».

Si un prix est faible, il y aura peu de vendeur et beaucoup d’acheteur, dont une pénurie. Les prix monteront pour éliminer tous les clients les moins solvables et atteindre un prix de marché.

Equilibre de la loi de l'offre et de la demande
Equilibre de la loi de l'offre et de la demande

Ainsi, si pour un bien donné, il y a 50 acheteurs prêts à dépenser 200€, 50 acheteurs prêts à dépenser 150€, 50 prêts à en dépenser 125€, et 50 prêts à dépenser 100€, voici le prix de marché pour écouler tout le stock:

- 50 produits mis en vente : 200€
- 100 produits mis en vente : 150€
- 150 produits mis en vente : 125€
- 200 produits mis en vente : 100€

Mais le prix du marché doit aussi tenir compte de deux paramètres : la rentabilité du projet et la concurrence.


Situation monopolistique

Imaginons que le bien en question coûte 90€ à produire et qu’une seule entreprise sache le produire. En le vendant à 200€, elle générera 110€ de bénéfice * 50 produits = 5 500€ de bénéfices. Pour 150€, les bénéfices seront de 60€/produit * 100 produits = 6000€. A 125€, les bénéfices seront de : 35€/produit * 150 produits = 5 250€. A 100€, les bénéfices seront de 10€ * 200 produits = 2000€. L’entreprise en situation de monopole aura intérêt à vendre ses produits à 150€ pour maximiser ses profits.

Mais il y a mieux : la politique d'écrémage. C'est-à-dire fixer un prix élevé au départ pour maximiser ses bénéfices auprès d’une élite de précurseurs, puis baisser le prix. En vendant le bien 200€, puis 150€, puis 125€, puis 100€, l’entreprise touchera 5 500€, puis 3000€, puis 1 750€ et enfin 500€ de bénéfices, soit 10 750€ de bénéfices…

Une entreprise en monopole fausse donc la loi de l’offre et de la demande. En restreignant artificiellement le marché du pétrole, l’OPEP fait ainsi augmenter les prix

Situation de concurrence

En situation de concurrence, le prix de marché dépendra de la loi de l’offre et de la demande, mais ne devra pas à long terme être inférieur aux coûts de production et offrir une certaine rentabilité. En effet, en deçà d'un certain seuil de rentabilité, des agents économiques chercheront des marchés plus profitables. L’offre diminuant, le prix réaugmentera jusqu’à une situation stable…

Voir aussi: Politique d’écrémage

Lectures conseillées

Des questions? N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Source de l'image: Wikipedia