Manipulations de marché

Les manipulations de marché sont des procédés (fausses informations, rumeurs…) visant à manipuler les cours de façon « artificielle » dans le but pour un ou plusieurs acteurs de s’enrichir rapidement en revendant ou en achetant à découvert de nombreuses actions en fonction de la variation prévue du cours.

Par exemple, en effectuant des opérations ou en émettant de nombreux ordres à l’achat, on pourra donner une indication fausse ou trompeuse sur l’offre, la demande ou le cours de la valeur et la tirer à la hausse, juste le temps de vendre ce qu’on a acheté précédemment. Les suiveurs qui ont acheté au plus haut se font plumer… En clair, la manipulation de cours consiste, par une intervention volontaire (ordres boursiers, rumeurs, indications inexacte, imprécises ou trompeuses sur des titres), à fausser le libre établissement des valorisations.

Ces « abus de marché » lorsqu’ils sont découverts sont bien évidemment sanctionnés, par l’AMF (Autorité des marchés financiers) et peuvent donner lieu à des poursuites pénales. Mais il est difficile de trouver tous les « abus de marché » car la bourse, habituellement volatile, peut monter ou descendre très vite. Quelle est la part d’une forte hausse ou forte baisse due à une manipulation de marché ? Dans une acception plus large, ne pourrait-on pas considérer les analystes boursiers ou les spéculateurs comme des manipulateurs de marché ?