Offre Publique d'achat et Offre Publique d'Echange ou OPA et OPE

Les Offres Publiques d'Achat (OPA) et/ou d'Echange (OPE) font partis des évènements financiers auxquelles sont confrontées de nombreuses sociétés, notamment les plus grands groupes. Cela consiste pour un groupe à s’agrandir en acquérant une autre société, en faisant appel auprès des différents actionnaires à vendre leur action à la société souhaitant acquérir l’autre, ou à l’échanger contre ses propres actions, en général en proposant aux actionnaires un très bon prix pour les inciter à prendre part à l’opération.

But des OPA et des OPE

Les buts principaux étant de grandir en taille (CA, bénéfices…) mais aussi jouer de synergies entre les grands groupes pour augmenter encore les bénéfices : pouvoir de négociation plus fort vis-à-vis des fournisseurs, économies d’échelle, limiter les coûts salariaux en fusionnant des services et en éliminant des doublons…

Différence entre OPE et OPA

L'Offre Publique d'Echange consiste à échanger des actions entre les deux sociétés. Exemple : si A veut acheter B, A proposera des actions de A contre celles de B. Une fois 50% ou mieux 67% des actions de B échangées, A possède B. Mais d’où sortent les actions de A ? Les actions échangées sont des actions que A a tout simplement créé, grâce à une augmentation de capital.

Ainsi, imaginons que A vaille 10 milliards € en bourse, B 5 milliards €. Les actions A et B valent toutes deux 100€. Si A échange 1 action de A contre1 de B, elle aura besoin de créer 50 millions de nouvelles actions A pour acquérir les 50 millions d’actions de B. Au final, le nombre d’actions de A sera de : 100 millions (avant) + 50 millions de nouvelles actions = 150 millions. L’entreprise ayant augmenté de taille, l’augmentation de capital ne pose pas de pour les actionnaires et permet doncc à A d’acheter B sans se ruiner.

Au contraire de l’OPE, l’OPA consiste à acheter en numéraire des actions. Cela peut donc s’avérer très couteux et cela a davantage lieu dans le cadre d’opérations inamicales…

Quelques exemples d’OPA/OPE

Total a racheté successivement PetroFina puis Elf Aquitaine pour devenir un géant du pétrole, première capitalisation boursière Française et un des leaders mondiaux…

Pfizer a racheté Wyeth fin 2009 (68 milliards de dollars, à comparer avec le PIB du Maroc de 2009 ; 91 milliards de $) pour conforter sa position de leader dans le milieu pharmaceutique, et faire face à la fin programmé de son brevet sur le LIPITOR qui générait jusque là 12 milliards $ par an. Dans une optique similaire, les laboratoires Sanofi-Synthélabo avaient auparavant racheté Aventis, pour former SANOFI-AVENTIS.

Enfin, nous pouvons également citer Mittal, premier groupe (en volume) sidérurgiste mondial en 2004, qui a racheté en 2006 le groupe Arcelor, premier sidérurgiste mondial en CA, deuxième en volume. Le bilan : ArcelorMittal, leader incontesté de la sidérurgie, qui produit 10% de l’acier mondial…

Déroulement OPA/OPE

Dans une OPA ou une OPE, la société initiatrice propose à l'ensemble des actionnaires de la société cible de racheter la totalité des titres à un cours précis. Le paiement de ces actions peut soit en échanges d’autres actions ou se faire en espèces. L'actionnaire de la société cible touchera alors un montant en espèces ou numéraires correspondant au prix de l'offre. Ce type d'offre, en numéraire, est appelé Offre Publique d'Achat. (OPA) et sont le plus souvent des offres hostiles destinées à inciter les actionnaires de la société cible à apporter leurs titres à la société initiatrice, mais implique parfois d’énormes besoins en capitaux, parfois plus de 40-50 milliards d'euros, des sommes difficiles à réunir même pour des mastodontes.

Conséquences de cette course au gigantisme

Cette course au gigantisme se fait le plus souvent au bénéfice de l'actionnaire et au détriment du salarié. En effet, les synergies attendues ne sont pas toujours au rendez-vous (problème de communication entre deux cultures d’entreprises différentes…), et de nombreux emplois (personnes effectuant la même chose dans les deux anciennes entités) ont supprimés…

Des questions? N'hésitez pas à nous contacter.