Ajouter aux favorisnous contacter
Rechercher :

Définition écrémage

La politique d’écrémage consiste à fixer à un nouveau produit un prix élevé que l’on baissera par la suite tout au long du cycle de vie du produit.

Ainsi, si pour un même produit, 50 clients sont prêts à mettre 200€, 50 autres 150€, 50 autres 125€ et enfin 50 derniers clients 100 € seulement, si le produit coûte 90€ à fabriquer et qu’on fixe un prix unique, le bénéfice maximum sera de 6000€ pour un prix de vente de 150€ (voir notre exemple de Loi de l’offre et de la demande).

Tandis qu’en vendant notre produit disons 200€, on attirera qu’une clientèle haut de gamme dans un premier temps. Posséder l’objet sera ainsi la marque d’appartenir à une classe privilégiée, ce qui attirera d’autres clients moins fortunés. Le prix baisse à 150€. 50 nouveaux clients achètent, puis le prix baisse et ainsi de suite. Au final, le bénéfice sera de 10 750€ au lieu de 6 000€.

Mais cette politique ne fonctionne que sur certains biens, notamment les produits de luxe et de haute technologie. Enfin, elle incite d’autres industriels à casser le prix ce qui est risqué pour l’entreprise pratiquant la politique d’écrémage. Une solution pour cela peut-être de verrouiller le marché, en rendant les produits similaires moins désirables (comme pour le parfum, les iPhones…)