Principales puissances Européennes

Voici pour vous 3 schémas vous montrant, selon le FMI, l’évolution des principales puissances Européennes, hors évolution des frais de change, en dollars de 2009, en milliards de dollars PPA (parité pouvoir d’achat).

L’Europe est une zone globalement prospère, même si les inégalités sont grandes, entre d’un côté le Liechtenstein et ses 118 000 dollars par habitant (source : CIA World Fact Book, 2007), pays le plus riche du monde et la Moldavie, qui se contente de… 47 fois moins, avec seulement 2 500 dollars par habitant, plaçant la Moldavie entre le Pakistan et le Viêt-Nam en termes de développement… Sans aller dans de tels extrêmes, l’Europe est partagée entre cinq grandes catégories de pays (dollars/habitant/an)

- Pays leader (45 000 à 120 000 dollars): Paradis fiscaux (Liechtenstein, Luxembourg, Suisse), pétromonarchie (Norvège) et l’Irlande

- Les pays à très haut niveau de vie (30 000 à 45 000 dollars): correspond grosso modo à tous les pays de l’ancienne UE à 15 moins les pays ci-dessus moins le portugal

- Les pays intermédiaires (20 000 dollars): Portugal + anciens pays de l’Est les plus avancés : Slovénie, Republique tchèque, Slovaquie, Estonie, Croatie…

- Les autres anciens pays de l’Est (10 000 à 20 000 dollars)

- Quelques pays en retard de développement : Moldavie (2 500), Albanie (6 000), Ukraine…

La plupart des pays de l’Est, sauf exceptions (voir 5ème catégorie) se développement très rapidement et devraient rejoindre les standards des pays les plus développés d’ici une quinzaine, au pire une vingtaine d’années.

Pour autant, la croissance Européenne est très faible, et la crise ne va pas aider l’Europe à s’améliorer. L’Europe va être distancée par la très dynamique Asie et le continent Américain, tiré par ses économies émergentes (Brésil, Mexique…) et bien évidemment les Etats-Unis. L’Europe devra relever les défis du vieillissement de la population, du financement des Etats providences qui seront de plus en plus durs à financer, tout en acceptant de perdre en influence.

Cela étant, l’Europe dispose encore de beaux atouts : l’U.E demeure la première puissance économique du monde (16 000 milliards contre 14 000 pour les Etats-Unis et 8 000 pour la Chine en 2009), une zone d’influence importante, tant culturellement que touristiquement parlant. L’Europe a un avenir, à condition que les pays s’unissent de plus en plus, car aucun pays, même l’Allemagne, ne pourra faire face seul à l’inexorable montée en puissance des pays émergents.

Déjà une des (la) zone(s) la plus puissante sur Terre, cette zone sera incontestablement leader : chacun des pays du top 10 d’ici 2020 sera plus puissant que n’importe quel pays de même rang Américain ou Européen… Exemple : en 2020, le n°4 Asiatique, la Corée du Sud, sera plus riche que la France (n°4 Européen…). Les 10 pays asiatiques seront aussi riches que les 10 pays les plus riches d’Europe et d’Amériques réunis (50 000 milliards de dollars ou USD).

Pour autant, tout le monde ne sera pas riche : si certains pays atteindront le même niveau de développement que les pays développés (Corée du Sud : 50 000 USD/hab/an), d’autres ne seront que moyennement développés (Chine ; Malaisie : 20 000 USD/hab/an), quand d’autres pays demeureront pauvre (Inde, Indonésie : 6000 USD/hab/an), voire franchement pauvre (Afghanistan : 2000 USD). On retiendra que sauf les pays les plus dynamiques, peu de pays rejoindront le niveau occidental, même si nombre d’entre eux rejoindra une étape intermédiaire (Turquie, Iran, Malaisie, Thaïlande seront entre 15 000 et 20 000 dollars par habitant, contre 30 000 pour la France en 2009 par exemple)

Et même dans les pays les plus riches, des problèmes se poseront : la question de la répartition des richesses, qui pose des problèmes tant pour un développement économique durable que sociaux. En outre, le problème environnemental est posé. En 10 ans, les richesses supplémentaires correspondront à deux fois les richesses produites par les Etats-Unis en 2009. La Chine implante déjà une nouvelle centrale au charbon par semaine pour répondre à la demande en électricité. La Terre peut elle supporter cela ?

Enfin, d’autres questions tels que le vieillissement accéléré de la Chine lié à la politique de l’enfant unique, le fait que 50 millions d’hommes en Chine comme en Inde ne trouveront jamais de femmes car les femmes manquent suite aux discriminations se poseront avec acuité dans le futur.

principales-puissances-europe-2009.jpg" width="313" height="290" alt="Principales économiques européennes"> principales-puissances-europe-2014.jpg" width="272" height="254" alt="Principales économiques européennes"> principales-puissances-europe-2020.jpg" width="272" height="254" alt="Principales économiques européennes">