Rôle de la banque centrale européenne

La BCE, plus connue sous le nom de Banque Centrale Européenne, désigne l’institution financière qui gère la politique monétaire de l’euro et ce depuis sa mise en place dans onze pays de l’Union européenne, le 1er janvier 1999. La mission principale de la Banque centrale européenne est de s’assurer de la stabilité des prix dans cette zone de 300 millions d’habitants, car la stabilité des prix est la condition nécessaire à la croissance durable de l’économie, comme le précise le traité de Maastricht.

Compte tenu de la mission qui lui a été assignée, la BCE peut agir sur le niveau des taux d’intérêts, en particulier le Refi ou taux des opérations principales de refinancement, qui correspond au taux auquel les banques commerciales peuvent obtenir des liquidités auprès de la Banque centrale. En faisant varier les taux d’intérêt de base la BCE agit indirectement sur les taux d’intérêt pratiqués dans l’ensemble de l’économie de la zone euro, comme ceux rémunérant les prêts accordés par les banques commerciales et ceux rémunérant les dépôts des épargnants. Une hausse des taux permet de limiter l’encours des crédits et de limiter les risques de surchauffe de l’économie (bulles immobilières…) en période de croissance, une baisse des taux au contraire permet d’augmenter l’encours des crédits qui permettent de financer des investissements et donc permettent de relancer l’économie…