Analyste financier

Les analystes financier sont des maillons indispensables de l’information économique et financière sur les sociétés cotées, intermédiaires obligés entre les entreprises cotées et leurs actionnaires et permettent d’informer le marché : cela permet d’éviter que le marché ne soit composé que d’initiés (risques : délits d’initiés…) ou ne réponde qu’à une logique de psychologie des marchés.

Objectifs des analystes financiers

L’analyse financière a pour objet d’établir des évaluations de sociétés industrielles, commerciales et financières, à partir d’une infinité de critères, la plupart du temps des critères financiers : opportunités de croissance, concurrence, bénéfices…Lorsqu’il s’agit d’une affaire cotée en Bourse, le praticien se fonde sur la différence entre la valeur intrinsèque (valeur que devrait avoir une action au regards des performances de la société) à laquelle il l’estime et sa valeur boursière et donc si l’action de la société est sous-évaluée, surévaluée ou à son prix, et donc de donner son avis, s’il faut acheter, vendre ou conserver l’action. L’analyste financier doit aussi indiquer le caractère plus ou moins risqué du titre, en fonction de ce qui est marqué précédemment, mais aussi du risque intrinsèque des sociétés : sociétés exposées aux fluctuations de cours, risque de faillite, liquidité/illiquidité des titres.

 

Analyse des analystes

Les analystes se spécialisent généralement autour de plusieurs sociétés d’un ou de plusieurs secteurs économique qu’ils connaissent, analysent les sociétés en fonction de critères financier (solvabilité, marges…), mais aussi de la qualité de son état-major, du management, des opportunités des marchés où est basée la société, les concurrents… afin d’émettre une recommandation sur la société considérée.

N.B : L’évaluation se fait le plus souvent par comparaison entre entreprises cotées, situées dans différents pays.